Pourquoi les universités canadiennes devraient-elles choisir un fabricant informatique canadien ?

Switch to English Version

Les technologies de l’information et des communications (TIC) ont toujours pris une place prépondérante au sein des universités et des centres de recherche. Elles sont maintenant vitales à leurs opérations courantes, à l’enseignement et aux recherches.

Le succès des recherches universitaires repose sur :

• Un système informatique personnalisé avec la bonne configuration matérielle, adapté aux objectifs de recherche spécifiques ;
• Un soutien local pour assurer la disponibilité des systèmes ;
• Une réclamation de garantie rapide, le cas échéant.

Choisir de collaborer avec un fournisseur informatique canadien est un moyen efficient et économique de réunir ces conditions.

Or, plusieurs universités et centres de recherche canadiens optent pour des serveurs, des ordinateurs et des logiciels provenant de l’étranger. Souvent prise par manque d’information, cette décision n’est pas sans conséquence pour l’économie et la propriété intellectuelle canadienne, ainsi que pour la sécurité des données.

Les avantages de choisir un OEM canadien.

Les fabricants d’équipement d’origine (OEM) canadiens sont souvent négligés au profit de compagnies étrangères, majoritairement américaines et chinoises, dont le nom évoque le succès et la grandeur.

Pourtant, ces dernières années, certaines déceptions causées par des failles de sécurité ou des abus de confiance dans ces grandes compagnies encouragent les clients à chercher une alternative. C’est ici que les OEM canadiens entrent en jeu.

Voici les avantages d’acheter localement.

1. La protection de la propriété intellectuelle canadienne

En échange de produits et services en TIC, ainsi que d’une rémunération compétitive, les chercheurs universitaires cèdent systématiquement d’énormes parts de leurs droits de propriété intellectuelle à des multinationales étrangères. Dans un article récent, le Financial Post rapportait qu’en 2016, 58 % des brevets délivrés à des inventeurs canadiens ont été cédés à des sociétés situées dans d’autres pays. Il s’agit d’une tendance en hausse puisque dix ans plus tôt, la proportion s’élevait à 45 %.

En travaillant avec des entreprises canadiennes, les universités et les unités de recherche s’assurent d’être partie prenante du progrès en recherche et développement du pays. Elles permettent aux industries canadiennes et au secteur public de bénéficier de leurs résultats de recherche, en plus de contribuer à l’économie canadienne.

2. Un soutien local et efficace

La majorité des fournisseurs de TIC sont basés aux États-Unis ou en Chine et n’offrent souvent qu’une présence minime au Canada. Les entreprises canadiennes ont l’avantage d’être situées plus près de leurs clients. Par exemple, le siège social d’Hypertec est situé à Montréal, au Québec, et l’entreprise possède des installations et du personnel hautement qualifié dans plusieurs villes canadiennes, incluant la région du Grand Toronto.

Cette proximité permet d’offrir un support technique efficace et rapide, évitant que les projets de recherche soient interrompus pendant une longue période de temps.

3. Des systèmes et solutions informatiques adaptés aux besoins des chercheurs

Les multinationales n’offrent généralement qu’un nombre restreint de configurations de serveur en espérant qu’ils répondront aux besoins de tous leurs clients. Hypertec est un OEM canadien spécialisé dans le secteur éducationnel et il personnalise ses produits et services aux exigences pointues des chercheurs et des universitaires. Il peut fournir plus d’une centaine de configurations différentes pour s’assurer que le matériel soit optimisé pour des applications spécifiques.

4. Sécurité des données

Les référentiels de données des universités renferment une grande quantité de renseignements personnels sur les étudiants actifs, les candidats, les diplômés, le personnel ainsi que les résultats et les données collectées à partir d’activités de recherche.

Par conséquent, elles sont une cible de choix pour les pirates informatiques qui font dans le vol d’identité et de données.

Par le passé, certaines entreprises américaines ont fait les manchettes pour avoir vendu des données à des entreprises tierces ou des partis politiques afin que ces derniers puissent mieux cibler leur clientèle cible ou leurs possibles électeurs.

Les centres de données Hypertec situés au Canada garantissent l’intégrité de votre infrastructure et de vos données critiques grâce à une technologie de pointe et à une surveillance proactive.

Une alternative canadienne de premier choix

 source: Chaîne Youtube CIARA Technologies 

Aujourd’hui, les universités et centres de recherche qui souhaitent protéger la propriété intellectuelle canadienne peuvent se tourner vers des technologies de fine pointe canadiennes.

Avec sa marque CIARA, Hypertec est l’un des plus importants fabricants et fournisseurs d’équipement TI d’origine au pays. Nous offrons une qualité de service concurrentielle à celle des plus grands noms du domaine des technologies, doublée d’un soutien local efficace et rapide.

Hypertec et CIARA offrent beaucoup plus que du stockage et des serveurs haute performance. Nous offrons une gamme de solutions complètes — design, intégration, déploiement, sécurité, support et récupération — qui peuvent toutes être personnalisées pour répondre à vos besoins présents et futurs.

N’hésitez pas à contacter l’un de nos représentants Hypertec dès maintenant pour discuter des avantages dont pourrait bénéficier votre université ou centre de recherche.

TI en éducation technologie en classe OEM Canadien TIC en éducation

Odyze Wright

Odyze Wright

I write about what's interesting and what's not. I write about current and what's not. Lastly, your suggestions are more than welcomed!

View all articles