NVMe rapide – 5 points à considérer

Switch to English Version

Qu’est-ce que le NVMe ?

NVMe (non-volatile memory express) est une interface de périphérique logique haute performance conçue spécifiquement pour tirer parti de la vitesse des disques électroniques (SSD) par rapport à leurs homologues de disques durs mécaniques en réduisant les goulots d’étranglement.

AHCI vs NVMe

AHCI (advanced host controller interface) est la norme technique la plus courante pour le stockage de données depuis un certain temps déjà. Cependant, il n'a pas été conçu pour les disques SSD. En supposant que vous utilisez une interface SATA pour connecter un disque dur (ou même un SSD), le taux de transfert de données attendu est d'environ 600 Mo/s.

NVMe, quant à lui, a été conçu à partir de zéro pour profiter pleinement des performances des disques SSD et « offre environ 5 fois plus de bande passante et peut atteindre des vitesses de transfert de 3 Go/s. » (Source: Forbes).

Les gains de vitesse ne pourraient pas être possibles sans « commande de file d'attente ». Selon NVM Express, le groupe de travail pour la spécification NVMe, l'interface « prend en charge les opérations parallèles en prenant en charge jusqu'à 64 000 commandes dans une seule file d'E/S vers le périphérique. » (Source: NVM Express.

« Contrairement à SAS ou SATA, qui traitent le flash en série, NVMe est conçu pour prendre avantage de la puissance impressionnante du traitement parallèle. Cela signifie qu'il peut gérer 64 000 files de données et que chaque file d'attente peut traiter 64 000 commandes en même temps. Pour mettre cela en perspective, SAS et SATA ne peuvent contenir qu'une seule file d'attente, avec seulement 32 et 256 commandes respectivement. » (Source: Datacenter Knowledge

NVMe dans les centres de données et le calcul haute performance

Selon Jim O'Reilly, « En 2018, NVMe continuera à remplacer SAS et SATA comme interface pour les lecteurs d’entreprise. » (Source: Network Computing).

Intel affirme que les SSD NVMe « éliminent les goulots d’étranglement et améliorent les performances des applications exigeantes telles que les mégadonnées, le calcul haute performance (CHP), la virtualisation, le stockage, l’infonuagique et les jeux ». (Lisez-en plus à propos des SSD d’Intel)

Les stations de travail KRONOS 840-G4 de CIARA sont munies de connecteurs de format M.2, prêts pour accepter les SSD NVMe et les serveurs de stockage de la série MAGMA FS sont configurés avec 36 baies de disques NVMe remplaçables à chaud pour jusqu’à 570 To de stockage flash.

Avec NVMe, le stockage flash est prêt pour les centres de données et autres environnements de CHP.

Considérations des SSD NVMe

La migration d'une configuration existante vers NVMe n'est pas aussi simple que le simple remplacement d'un lecteur de disque. Voici 5 points à prendre en considération pour évaluer votre disponibilité à passer aux disques SSD NVMe.

  1. Format

Les formats les plus courants pour les SSD NVMe sont M.2, U.2 et la carte d’extension (AIC).

blog_banner

Comme le montre l'illustration ci-dessus, le format U.2 partage les mêmes dimensions physiques que les disques durs standard de 2,5 pouces, de sorte qu'il peut être installé dans des baies standards.

Les cartes d'extension occupent un emplacement PCIe sur la carte mère et sont soit pré-équipées de modules de mémoire, comme illustré ci-dessus, soit en tant que carte adaptateur avec un espace pour un module SSD M.2.

Le format M.2 se branche directement dans la carte mère ou dans une carte d’extension.

  1. Remplaçable à chaud ou fixe ?

Si vous avez besoin de SSD remplaçables à chaud, la seule option est le format U.2.

  1. Carte mère

Les disques SSD de format M.2 existent en différentes tailles. Étant donné que ce format peut être utilisé pour des périphériques autres que le stockage, il existe différentes options de « clés ». Heureusement, la taille fait partie du nom et vous allez lire des spécifications telles que « Type de clé M 2242, 2260, 22110 ».

Le connecteur M.2 pour les disques SSD sera « clé M », car NVMe utilise PCIe x4. Les nombres suivant le type de clé font référence à la largeur et à la longueur du module, exprimées en millimètres. Par exemple:

Nom Hauteur Largeur
2242 22 mm 42 mm
2260 22 mm 60 mm
22110 22 mm 110 mm

 

Assurez-vous que vous avez assez d’espace pour le SSD M.2.

  1. Vérifiez le BIOS/UEFI

Les systèmes basés sur le jeu de puces Z97 ou X99, ou plus récent, doivent prendre en charge le démarrage à partir d’un disque SSD NVMe. Une recherche rapide utilisant le nom du jeu de puces et « démarrage à partir de NVMe » affichera des instructions détaillées pour les paramètres BIOS / UEFI.

  1. Système d’exploitation et pilotes disponibles

Un système d'exploitation 64 bits est requis pour NVMe et, heureusement, NVMe est pris en charge par ChromeOS, Linux, Windows, Unix et VMware. Un pilote NVMe peut être nécessaire - vérifiez auprès du fabricant de SSD pour vous assurer qu'ils disposent d'un pilote correspondant au système d'exploitation de votre système.

Conclusion

Les stations de travail, serveurs et dispositifs de stockage bénéficieront de performance accélérée lorsque configures avec des SSD NVMe. Il en résultera un démarrage plus rapide du système, des temps de chargement des applications plus rapides et du multitâche super facile.

Contactez un représentant de CIARA pour vous aider à choisir le bon équipement qui correspond à vos besoins.

Intel SSD KRONOS 840 MAGMA FS NVMe

Odyze Wright

Odyze Wright

I write about what's interesting and what's not. I write about current and what's not. Lastly, your suggestions are more than welcomed!

View all articles