Quatre secteurs des services financiers propulsés par la technologie

1er de 3 articles

Les technologies financières (fintechs) offrent des solutions informatiques qui révolutionnent l’industrie des services financiers. Tous les acteurs issus du milieu voient leur modèle d’affaires traditionnel chamboulé, que ce soit le secteur des services bancaires commerciaux, des transactions boursières électroniques, des fonds d’action ou de l’assurance.

Dans ce marché hautement compétitif, l’adaptation à l’évolution et aux changements est essentielle.

La technologie et les services bancaires commerciaux

Le monde des affaires suit un rythme effréné, les besoins des entreprises changent constamment et les services bancaires traditionnels peinent parfois à suivre.

Les chefs d’entreprises veulent des services rapides et intuitifs et sont prêts à sortir des institutions traditionnelles pour y accéder. Pour demeurer dans la course, les banques doivent répondre à ces besoins changeants. Dans un processus d’amélioration continue de l’expérience client et pour offrir une gamme de services étendue, la solution passe forcément par l’adoption des plus récentes technologies financières.

Le service de paiements accélérés est un besoin grandissant chez les entrepreneurs. Ils veulent une confirmation immédiate que les fonds sont déposés et disponibles. Plus vite le paiement est reçu, plus vite les fonds peuvent être réinvestis.

L’utilisation de l’intelligence artificielle supprime certains processus manuels. Elle analyse les données pour une prise de décision plus éclairée et une gestion plus efficace des finances des entreprises.

Les réalités virtuelle, augmentée et mixte font tranquillement leur apparition dans les services bancaires. Les solutions qu’offre la réalité étendue contribueraient entre autres à réduire le fossé entre les employés des institutions financières et les clients pour permettre une expérience immersive améliorée.

La technologie et les transactions boursières électroniques

Aujourd’hui, dans le monde des transactions boursières électroniques, c’est la rapidité des opérations qui différencie en grande partie les profits des pertes. C’est ici qu’entrent en ligne de compte la négociation électronique et le trading haute fréquence (THF). Ce dernier se base sur des algorithmes mathématiques pour exécuter des transactions mille fois plus rapidement que la méthode traditionnelle.

Cette vitesse permet de réduire leur tick-to-trade, soit le temps d’intervalle entre le signal indiquant un mouvement sur le marché et la décision d’acheter ou de vendre. C’est une mesure essentielle pour dresser un portrait global de la performance du système et en améliorer l’infrastructure.

Les avancées technologiques rendent de plus en plus accessible le THF en offrant des produits ultrapuissants et ultrarapides, qui réduisent le temps de latence. Les firmes de négociation électronique profitent de l’innovation des fintech pour réduire leurs couts d’opération, diminuer les risques d’erreurs et accroitre leur efficacité et leur productivité. 

La technologie et les fonds d’action

Grâce aux nouvelles technologies, les produits financiers ne cessent de se sophistiquer. Ils sont de plus en plus personnalisés selon les besoins du client et son profil d’investisseur.

Par exemple, la création de fonds d’action a attiré une nouvelle clientèle et a démocratisé l’accès au marché boursier. Pour le grand public, ces fonds représentent un moyen facile, économique, sûr et diversifié pour investir.

La technologie a ouvert la porte à de nouvelles façons de transiger en bourse et de gérer ses propres fonds. Elle permet entre autres au client de consulter en temps réel ses rendements, effectuer des opérations ou des paiements sécurisés, consulter un conseiller sans se déplacer ou lui permettre d’avoir accès à son portefeuille financier.

US Mutual funds ownership

La technologie et l’assurance

La technologie a bien profité au domaine de l’assurance au cours des dernières décennies, notamment en ce qui a trait à la gestion de données.

Plus les années passent, plus la technologie et les assurances vont de pair. Il est maintenant courant de faire une demande d’assurance en ligne et de recevoir une soumission rapidement, tout en sachant que nos informations sont protégées. Par la suite, il est facile de faire soi-même des changements mineurs à son dossier en passant par le service en ligne. En assurance de dommages, une déclaration de sinistre peut être envoyée à n’importe quelle heure et elle enclenchera automatiquement le processus d’expertise. Ce faisant, les assurés ont droit à un traitement beaucoup plus rapide.

Les fintech permettent également aux assureurs de produire des contrats adaptés spécifiquement aux besoins de chacun grâce à l’analyse de données client.

Conclusion

Dans un domaine hautement compétitif et qui évolue rapidement comme les services financiers, les nouvelles technologies sont indispensables.

Hypertec offre des solutions informatiques efficaces pour le secteur financier. Informez-vous auprès de nos experts et maximisez votre rentabilité.

services financiers assurance technologie

Odyze Wright

Odyze Wright

I write about what's interesting and what's not. I write about current and what's not. Lastly, your suggestions are more than welcomed!

View all articles